LES SUJETS

La VII Conférence de La Via Campesina: des paysans de 70 pays se réunissent pour créer la souveraineté alimentaire

La VII Conférence de La Via Campesina: des paysans de 70 pays se réunissent pour créer la souveraineté alimentaire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelque 450 mouvements paysans représentant toutes les régions du monde se réunissent pour poursuivre la lutte contre le capitalisme et proposer des mesures concrètes pour construire un monde alternatif basé sur la dignité et la souveraineté alimentaire.

Cette conférence, qui a lieu tous les quatre ans, est un rassemblement unique et dynamique de mouvements paysans et est l'espace le plus important et le plus significatif pour la prise de décision dans La Via Campesina.

«C'est unique parce que nous sommes un mouvement qui est diversifié et pourtant uni dans nos luttes. Nous sommes les gens qui travaillent la terre et qui nourrissent le monde, mais nos territoires sont constamment attaqués. Nous sommes confrontés à une criminalisation croissante. Cette conférence est une faire un pas en avant dans l'internationalisation de nos luttes, en créant une stratégie pour freiner les pouvoirs du capitalisme mondial et construire un mouvement pour le changement », déclare Elizabeth Mpofu, une paysanne zimbabwéenne et coordinatrice générale de La Via Campesina.

«La Via Campesina continue de croître. Nous avons actuellement environ 200 organisations. Nous sommes un modèle politique international», déclare Unai Aranguren, membre européen du Comité international de coordination de La Via Campesina.

La VIIe Conférence internationale a été précédée par la IVe Assemblée internationale de la jeunesse (16-17 juillet) et la Vème Assemblée internationale des femmes (17-18 juillet), qui ont permis aux jeunes et aux paysannes du mouvement de montrer les défis et propositions uniques. dans ce combat.

L'Assemblée des jeunes a montré à quel point ils sont les plus touchés par la migration. La nécessité pour les mouvements sociaux d'investir dans les jeunes paysans et de promouvoir une réforme agraire qui donnera aux jeunes un accès et un contrôle sur la terre et le territoire, élargit également la formation sur les pratiques agroécologiques paysannes, qui sont aujourd'hui plus urgentes que jamais. Les jeunes ont également exprimé leur solidarité à la «Marche pour la défense de la souveraineté alimentaire et de la Terre Mère», organisée par le Mouvement pour la Terre, à Euskal Herria.

L'Assemblée des femmes a attiré l'attention sur les cas croissants de violence dont les femmes sont victimes à la maison, dans les fermes et partout dans la société patriarcale. Ils se sont également engagés à poursuivre leur combat pour créer un mouvement de changement avec le féminisme et la souveraineté alimentaire.

Au cours de ce programme intense de quatre jours, le mouvement paysan réfléchira et débattra sur différents sujets, notamment la souveraineté alimentaire, l'agroécologie paysanne, les réseaux de formation indépendants, les droits des migrants, le commerce, la justice climatique et la criminalisation des mouvements sociaux et la création d'alliances (voir ici).

Le projet de Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et des autres travailleurs des zones rurales, une initiative de La Via Campesina qui a réussi à atteindre un stade avancé de négociations au Conseil des droits de l'homme de l'ONU. De nouvelles lignes d'action stratégiques seront définies, donnant le ton du combat pour les 4 prochaines années et les nouveaux membres et dirigeants seront les bienvenus.

Le dimanche 23 juillet, La Via Campesina, EHNE Bizkaia (l'organisation hôte et organisation membre du mouvement mondial au Pays Basque) et les alliés défileront avec les paysans locaux à Bilbao en solidarité avec les luttes pour défendre leurs terres et territoires contre grands projets d'infrastructure.

Le lundi 24, des visites de terrain seront organisées pour tous les participants à la conférence. D'autres visites de terrain sont prévues dans tout le Pays basque du 26 au 28 juillet pour des représentants sélectionnés des 9 régions de La Via Campesina.

Pour les demandes d'interview, contactez l'équipe de presse:

Ainara Frade: +34 671417531 [email protected] (EUS, ES, EN)

Viviana Rojas Flores: +34 6616 41838 | +593 9952 13177 |[email protected] (ES, PT)

Andres Arce: +34 6616 41528 | +32 4895 52297 | [email protected] (EN, FR, ES)


Vidéo: Conférence: sur la souveraineté alimentaire (Mai 2022).